Conception, fabrication et pose d’un escalier autoportant en acier et chêne

La particularité de cet escalier est qu’il ne dispose pas de limon apparent. En réalité, les entretoises rondes entre marches sont continues et constituent une poutre échelle qui suffit à tenir l’escalier. Ainsi, le cœur de la marche est défoncé afin d’accueillir suffisamment d’acier pour générer de la raideur et de la résistance.

Maîtrise d’ouvrage

Privée

Architecte

Interne

Equipe

En collaboration avec Victor Racodon

Matériaux

– Marches en chêne de 30mm
– Structure acier en rond 30mm et plats de 10mm
– Main courante en chêne et remplissage de garde-corps en lisse 8mm